Offre de stage

Cette année le SCRIME vous propose 4 offres de stage

Conception IHM ergonomique pour un logiciel d'analyse musicale (Stage 6 mois)

Contact : josephine.calandra@u-bordeaux.fr, myriam@labri.fr
Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (UMR 5800)/Institut de Recherche en Musicologie (UMR 8223)
Talence(33)/Paris(75)
Ce stage s'inscrit dans le cadre des projets de thèses CNRS interdisciplinaires 80 Prime. La thèse, actuellement développée au sein de l'IReMus et du LaBRI, consiste à développer un algorithme d'analyse musicale spécifique permettant de proposer des représentations formelles hiérarchisées à partir de l'audio d'œuvres musicales, de telle sorte à offrir de nouveaux modes de lecture aux musicologues, à automatiser ces représentations et à comprendre les processus cognitifs mis en jeu lors de l'écoute d'œuvres musicales.
L'étudiant sera en charge de développer l'interface du logiciel d'analyse musicale mis
au profit de musicologues.
Il devra à cet effet :
- proposer une maquette et des prototypes d'interface utilisateur ergonomique, vis-à-vis des
fonctionnalités développées par les chercheurs et étudiant-chercheurs, en discussion avec
ceux-ci (informaticiens, musicologues).
- intégrer la maquette et/ou suivre l'intégration avec la doctorante.
- réfléchir à un affichage optimal des représentations musicales obtenues par l'algorithme développé.
La maîtrise de Python est requise.
La maîtrise de Unity et/ou C++ sont un plus.
L'étudiant sera en communication avec l'ensemble de l'équipe travaillant sur cette thèse
et travaillera en autonomie sur les tâches précises qui lui sont confiées.
gratification : gratification minimale, soit environ 550e/mois

Analyse d'œuvres musicales par production de diagrammes formels hiérarchisés. (Stage de 1 mois minimum)

Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (UMR 5800)/Institut de Recherche en Musicologie (UMR 8223)
Talence(33)/Paris(75)
Contact : josephine.calandra@u-bordeaux.fr, jeanmarc.chouvel@free.fr
Ce stage s'inscrit dans le cadre des projets de thèses CNRS interdisciplinaires 80 Prime. La thèse, actuellement développée au sein de l'IReMus et du LaBRI, consiste à développer un algorithme d'analyse musicale spécifique permettant de proposer des représentations formelles hiérarchisées à partir de l'audio d'œuvres musicales, de telle sorte à offrir de nouveaux modes de lecture aux musicologues, à automatiser ces représentations et à comprendre les processus cognitifs mis en jeu lors de l'écoute d'œuvres musicales.
L'étudiant devra :
- analyser les résultats obtenus via le système automatisé, en particulier par l'expérimentation de l'influence des critères sur les diagrammes et de la pertinence des diagrammes sur des corpus étendus
- discuter de l'interface optimale du logiciel pour les musicologues et tester cette
interface
La connaissance de Python ainsi que de logiciels d'analyse musicale tels que iAnalyse sont un
plus.
L'étudiant sera en communication avec l'ensemble de l'équipe travaillant sur cette thèse et travaillera en autonomie sur les tâches précises qui lui sont confiées.
gratification : gratification minimale, soit environ 550e/mois

Intégration d'un logiciel d'analyse musicale dans un séquenceur multimédia (Stage 6 mois)

Contact : josephine.calandra@u-bordeaux.fr, myriam@labri.fr
Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (UMR 5800)/Institut de Recherche en Musicologie (UMR 8223)
Talence(33)/Paris(75)
Ce stage s'inscrit dans le cadre des projets de thèses CNRS interdisciplinaires 80 Prime. La thèse, actuellement développée au sein de l'IReMus et du LaBRI, consiste à développer un algorithme d'analyse musicale spécifique permettant de proposer des représentations formelles hiérarchisées à partir de l'audio d'œuvres musicales, de telle sorte à offrir de nouveaux modes de lecture aux musicologues, à automatiser ces représentations et à comprendre les processus cognitifs mis en jeu lors de l'écoute d'œuvres musicales.
L'étudiant sera en charge d'intégrer l'analyseur musical qui est développé en Python dans le séquenceur OSSIA-score (OSSIA.io) de façon à permettre la création automatique de la partition de la musique entendue dans le séquenceur.
Le séquenceur OSSIA-score s'adresse aux artistes multimédias pour la conception de spectacles intéractifs, d'installations, de musique intéractive, grâce à un langage visuel et une interface simple composée d'intervalles temporels et de boîtes incluant des processus disposés sur une time-line. Il est possible d'étendre le logiciel en créant de nouvelles boîtes pour intégrer de nouveaux processus.
Le travail de ce stage va consister en :
-  étudier les diverses solutions permettant de connecter OSSIA-score avec le logiciel d'analyse et permettant
de manipuler les éléments en jeu, c'est-à-dire, les paramètres de l'analyse et le résultat sous forme de partition
dynamique. Il pourra s'agir de créer une nouvelle boîte sous forme d'un pluggin.
- intégrer la solution dans OSSIA-score.
La maîtrise de Python et de C++ est requise.
L'étudiant sera en communication avec l'ensemble de l'équipe travaillant sur cette thèse
et travaillera en autonomie sur les tâches précises qui lui sont confiées.
gratification : gratification minimale, soit environ 550e/mois

Programmation d'une interface d'exploration sonore pour les mouvements moléculaires (Stage 3 mois)

Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (UMR 5800), Studio de Création et Recherche en Informatique pour la Musique Expérimentale (SCRIME)
Talence(33)
Contact : maxime.poret@labri.fr; myriam.desainte-catherine@labri.fr; catherine.semal@ensc.fr;
Ce stage s'inscrit dans le cadre d'une thèse au LaBRI sur la représentation auditive des données, ou sonification. Cette thèse consiste à solutionner divers projets de sonification afin d'en extraire les meilleures stratégies. Ici on veut produire un outil, intégré dans l'interface de simulation d'activité cellulaire FluoSim, permettant d'explorer selon une représentation auditive spatialisée l'espace des protéines simulées.
L'étudiant sera en charge de développer l'outil d'exploration auditive.
Il devra à cet effet :
- en discussion avec les chercheurs, proposer le cahier des charges détaillant les choix de sons pour la représentation des protéines et l'interaction avec l'interface.
- implémenter l'outil en C++
- intégrer l'outil dans FluoSim et/ou suivre l'intégration avec le doctorant.
La maîtrise du C++ est requise.
Des connaissances de base en traitement et synthèse de signal sont un plus.
L'étudiant sera en communication avec l'ensemble de l'équipe travaillant sur ce projet et travaillera en autonomie sur les tâches précises qui lui sont confiées.
gratification : gratification minimale, soit environ 550e/mois

Mise à jour le 04/12/2020