Solo.K #InAndOut19 est un spectacle d’images et de sons, performance semi improvisée de Jean-Marie Colin qui manipule de manière synchronisée, et avec son seul instrument le KARLAX, images photographiques — ou des vidéos — et des univers sonores.

Construit autour de 6 séries d’images et de vidéos, le spectacle met en œuvre ces univers sonores variés qui concourent à créer avec chaque série un dialogue entre ce que l’on voit et ce que l’on entend.

Deux univers plus ou moins abstraits qui créent en quelque sorte une troisième dimension laissée à la liberté du spectateur auditeur. L’imaginaire s’arroge ainsi une force poétique qui offre la possibilité d’entamer un voyage dans des contrées elles-mêmes inventées.

La gestuelle instrumentale de Jean-Marie Colin, manipulant le Karlax dans l’espace, module l’univers et organise une relation vivante entre lui et ce que l’on voit et ce qu’on entend, proposition d’un objet artistique nouveau, pour un récit réinventé à chaque session.

Les sens en éveil, vous serez alors plongés dans un spectacle atypique et pourtant si familier. Un des six univers proposés est issu de séances de créations photographiques réalisées préalablement dans l’environnement direct de la performance.

Pour le festival de Bayonne, il s’agit de portraits réalisés dans le foyer d’accueil de personnes en difficultés Atherbea à Bayonne et exposés sur les rives de l’Adour devant le Didam.

Solo.K s’appuie sur les logiciels Ossia/Score du SCRIME (derniers développements : Jean-Michaël Celerier) et Inscore (GRAME — Dominique Fober).

Mise à jour le 21/09/2021